Froid, moi? Jamais!

Il s’en passe des trucs à Moscou !

Pour commencer, nous, très bientôt ! (hop, je vous refais le coup du cyrillique)

Par exemple aussi ce vibrant hommage au bon goût, au glamour et aux belles chorégraphie du siècle (au moins) dernier qu’est le concours de l’Eurovision. J’ai menti l’autre jour, je l’avoue: on a réussi à voir la fin (et l’absence de packs de bière dans mon frigo si féminin en est la preuve) …et il s’en est dit, des niaiseries et des méchantises à la pelle ce soir là !

Mais, grâce à ce spectacle édifiant, j’ai trouvé la solution à un problème soulevé avec justesse hier par Bojfediahvodkamoï :

Le 1er juin moscovite pourrait être traitre côté températures.

(mon correcteur d’orthographe me suggère « moscoutaire » à la place de moscovite !! Les trois moscoutaires ?? Moscoutaire ou Movespa?? Même mon ordinateur boit … c’est affligeant)

Donc, en voyant le gagnant norvégien sur scène, j’ai trouvé comment remplacer avantageusement le thermolactyl.

Plutôt que d’arriver bêtement sur le plateau habillés en pingouins et en bonnes sœurs, et de jouer assis, je pense que nous devrions opter pour sa stratégie, à savoir:

En premier, arborer un regard d’elfe des bois espiègle mâtiné de chaton de la SPA qui veut se faire adopter, avec le sourcil sentimental et la main sur le cœur. Ensuite, je pense que moi et ma trentaine de collègues violonistes nous devrions jouer de notre instrument délicatement tout pareil en sautant partout, ça nous rappellerait Catherine Lara ça mettrait de la vie. On rajouterait à ce tableau féérique deux nymphes qui font « Taaalaala » avec à propos, et surtout trois beaux trolls qui font des pompes, des sauts, des galipettes et des choses étonnantes avec leurs membres musclés tout autour de nous*.

Ambiance « Muy Caliente » garantie!

Et en plus je suis sûre que dans ‘La Mer » de Debussy ça serait du meilleur effet. Du mal à imaginer? La preuve en images.

Alexander Rybak: Fairytale

*Moi j’ai habité deux ans avec un norvégien qui ne ressemblait à aucun de ceux là dans mon « auberge espagnole » batave, c’est vraiment trop injuste!


Bon, trêve de légèreté pour une parenthèse qui me tient à cœur mais …

Au moins je sais que nos concerts à nous ne déclencheront pas ce genre de honteuses répressions.

Ceci est un lien