Moghol Love Boat

Jodhaa Akbar

Starring: deux fantasmes vivants

Aishwarya Rai et Hrithik Roshan

Ils sont grands, ils sont beaux, ils sentent bon le sable chaud ! Et bien que sur ce sable on trouve des batailles, des éléphants, des chameaux, des tueries fratricides et de la peinture à fresque historique (et hystérique, on y voit des sales bonnes femmes!), on le sent bien : il y a de la romance dans l’air, mais pas que … (déglutition difficile)

Alors oui, on peut parler de romantisme dégoulinant, parce que dans le cinéma indien, les mots qui viennent du cœur sont souvent niais au delà du réel, spécialement dans les chansons d’ailleurs. D’où rire, et c’est ça qui est bon!

Mais revenons à nos pigeons. Au début c’est pas gagné : lui, il est du genre à faire facilement de la conjonctivite, et elle, elle a du mal à pas claquer tous ses sous quand elle fait les courses chez Carrefouette, car entre les cuisses de lapin, les tourterelles farcies et le foie gras d’oie, elle ne sait pas choisir.

Après, ils passent du temps à se chamailler parce qu’il est un peu exhibitionniste (miam miam !), et a tendance à dégainer son sabre en toute occasion. Le hic, c’est qu’elle aussi, elle est bonne à la bataille … quel caractère, la bougresse ! (Là, je suis désolée, mais je suis absolument obligée de mettre ce dos musclé en gros …)

Heureusement, ils aiment aussi danser des slows langoureux, donc on se doute que ça va finir comme il faut.

Grand merci, Capitaine Merrill Stubing pour la qualité de votre accueil, car grâce à vous, l’amour triomphe toujours en beauté !

En résumé : pour passer un moment parfaitement bollywoodophile, il ne m’aura manqué que quelques chorégraphies, car ce film est certes grandiose, mais pas très musical. Alors je ne résiste pas au plaisir de vous offrir un très bel extrait tonique et dansant de Devdas, toujours avec l’éblouissante Aishwarya Rai.

Bon matin !

Postescriptoum : je pense avoir aussi révisé mon jugement sur le port de la moustache, en revanche je continue encore et encore à baver (métaphoriquement seulement, je maîtrise encore mes muscles) sur les nez qui ont du style. Ouuuh, Hritik et sa narine frémissante… (oui, va comprendre, une de mes obsessions chez un homme, c’est le nez)

About these ads

8 réflexions sur “Moghol Love Boat

  1. Certes, elle n’a pas la moustache qui tue, mais des deux, je préfère Aishwarya ! :-)

    Le souci, c’est que si je me mets à regarder ce genre de film, je sens que je vais regretter de ne pas avoir d’écran géant…

    • Maintenant oui, merci ! (Et j’y apprends que Hritik s’est fait tatouer, dis donc!) Horrible, ce sevrage de ouèbe estival, je vais être obligée de glander des heures et des heures en rentrant pour de vrai …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s