Dieu, la Flûte et le Foot

( oui, une trinité peut en cacher une autre, c’est dangereux ces trucs là )

Pourquoi diable Dieu ?

Parce que la une du Pélerin, entrevue aujourd’hui, me laisse assez perplexe. Elle donnerait presque envie de lire l’article "Dieu aime-t’il le foot ?" pour voir comment on se sort d’un truc pareil… à se demander qui a pondu le sujet de la dissertation !

Les goûts du susdit seigneur m’étant relativement indifférents, il faut quand même que je le dise : tout comme la tigresse du Bengale, je n’irai pas fustiger la folie du ballon rond. Je tiens bien trop à la tension qui électrise l’air lors des soirées matchs pour refuser d’y participer. Accessoirement, ces moments là étant aussi de très bons prétextes à gaufres/crêpes/barbecue/bière/dégustation de fromage/de vin aussi/concours de commentaires girly débiles/test de la nouvelle sorbetière/piscine/tout en même temps ( même si le barbecue a du mal à rester allumé dans la piscine ), il est absolument hors de question que je boude la Coupe du Monde.

Et pourquoi Flûte alors ?

Parce qu’en ce moment, nous effectuons une nouvelle plongée dans La Flûte Enchantée de Mozart ( lui, on sait que l’autre là haut l’aimait, c’est même écrit dessus : Amadeus ). Et que j’ai beau aduler la musique de mon Wolfinou d’amour, ça me chagrine de savoir qu’à cause d’elle, demain soir, on va rater le match. Et pourtant, les états d’âme de Pamina collent de jolis frissons dans le cou !


20 réflexions sur “Dieu, la Flûte et le Foot

  1. Ah ! Ben voilà ! Dieu aime-t-il le foot, je suis sûr que c’est un sujet intéressant ! La tragédie antique, les dieux du stade, toussa ! :) et moi’z aussi je trouve qu’on peut concilier Wolfinou et Ribery : ils ont chacun leur Reine de la Nuit !

  2. HaÏ! Moi j’aime les soirs de match parce qu’on ne fait pas la queue au cinéma. Ni au concert d’ailleurs. Il reste des places pour le 18 ou le 20?

  3. La Coupe du Monde, j’aimais bien. Avant.
    Depuis que je vis à Lausanne et ses 150 nationalités représentées, je fuis. Du bordel, après chaque match, même celui qui te semble le plus insignifiant. Les 15 premiers jours, il y a 4 matchs par jour…

    Sinon, je me suis très souvent demandé comment Dieu s’en sortait avec les suppliques de chaque joueur, supporter, etc. Vu ce que ça donne, m’est avis qu’il a décidé de nous laisser nous débrouiller, sur ce coup là.

    • Ah oui, certes, c’est festif…
      Bon sinon, la grosse mécréante que je suis se dit qu’on aurait du rester polythéistes, au moins il y aurait un interlocuteur spécialisé dans la balle au pied.

  4. Ce qui me rappelle que je dois mettre le truc réfrigérant de ma sorbetière au congélo et acheter du yaourt grec pour faire du yabon frozen yogurt.

    Pis moi qui n’aime pas les voix aiguës, j’aime pourtant bien la reine de la nuit – il y avait la Flûte au Staatoper pile quand j’étais à Vienne y’a 3-4 ans et je n’ai pas pu avoir de place, c’est un grand snif :(

    • Tout l’opéra est une splendeur, c’est terrible ! :-) Et puis, ce qui est bien c’est que la dernière sera aussi le prétexte à goinfrer quelques délices, héhé…

    • Ah, c’est évident que l’argument pseudo-théologique ne joue pas.
      Comme je préfère plus mieux le rugby, je me dois donc d’assumer totalement mes goûts de bourrine :-D

  5. Bojemoï dit :

    Ahhhh ! Que j’eusse aimé détester le foot ! Mais je n’y peux rien, c’est plus fort que moi, j’adore cela. Je le vois dans les yeux de certains : "Comment, cher ami, vous aimez le foot !!!??? Mais comment-est-que cela se faisse ? Vous !!"

    Yes, i can and love it !

    Bojbourrinetfierdeletremoï

    • Souci en vue : j’ai Mozart pendant chaque cocorico-match de ce début de Coupe du monde… et je ne peux même pas me consoler en vibrant avec la foule du dehors du fond de ma fosse d’orchestre : le chef nous fait jouer baroque sans vibrato !

  6. Bojemoï dit :

    Chère Mademoiselle faribolette,

    "Le chef nous fait jouer baroque sans vibrato" !

    C’est tellement beau que St Contrepet ne se formalisera pas et acceptera le AAAh de trop. De toute façon, ne disait-il pas toujours : "Je vous trompe si vous me poussez !"

    Allez, au travail, et si tu joues avec tes ténors, ne perds pas le ton (oh, j’ai honte, mais c’est encore St contrepet qui me pousse)

    Bojpassihonteuxmoï

  7. Bojemoï dit :

    Ultra puissant !

    D’ailleurs, laisse-moi te narrer une dernière anecdote : Comme de nombreuses personnes de ce monde, j’ai dans mon entourage un dénommé Frédéric (ça marche aussi avec Frédérique). Et comme de nombreuses personnes de ce monde, un manque d’imagination patent (et oui, parfois je feignasse), m’a poussé à l’appeler "Fred" depuis bientôt une majorité.

    Et donc, depuis, en le voyant, je dis "Salut Fred" (aujourd’hui c’est au téléphone car il baguenaude à quelques 10 000 kms de mes tropiques à moi).

    Et là paf ! l’illumination de St Contrepet ! "Salut Fred !" Ahhhh ! comment n’y-ai je pas pensé plus tôt !

    Dingue non la puissance de ce saint !

    Bojultrapieuxmoï

    PS : toi aussi tu peux jouer au "salut fred" si tu en as dans ton entourage – mais ne glousse pas en le disant, tu risquerais de le faire rougir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s