Quand on est .com, on est .com

On ne résiste pas à l’appel du Bazinga.

Mon non-goût de la chose militaire et armée étant ce qu’il est, j’ai manqué de m’étouffer de rire en voyant le spot diffusé par l’Armée de Terre ( je mets des majuscules en me demandant si ce truc sale est un nom propre… ) pour tenter d’embrigader du jeune. Oui, les images sont un peu toujours les mêmes, on y voit du sport, de la sueur et de la camaraderie, ça c’est l’esbrouffe classique. En revanche, j’ai tiqué en gloussant sur le nom du site internet que l’institution en question s’est choisi : à vue de nez, ils n’ont pas réalisé qu’à quelques pixels près… enfin finalement, j’ai été sympa, j’ai laissé le point.