La daube dédicacée du dimanche

Des pensées spéciales aujourd’hui à Mdame Jo qui s’apprête à démarrer un nouveau bout de tranche de vie Outre Alpes côté sud, là-bas, au pays des délices (oh ciel, ça me fait penser que je n’ai pas avalé de Saintes Pâtes depuis au moins dix jours, le manque commence à se faire sentir, je me demande si, comme ce monsieur, je ne vais pas avoir besoin d’un nouveau couvre-chef pour compenser) et de la variété difficile… Je n’oublie pas non plus Funambuline qui voit ainsi s’éloigner une de ses compagnes d’apéro favorites, parce que je sais, pour l’avoir vécu, que c’est difficile.

Une tranche de Felicità en guise de vœux de bonheur ne saurait nuire, non ? (enfin si, à nos oreilles mais Viva Italia quand même, allez).