Que ce soit S ou C…

Quand je suis arrivée en répétition avant 14h00, j’avoue que j’avais un peu peur de piquer du nez sur mon biniou (trois concerts d’affilée, c’est beaucoup pour un seul orchestre qui doit, sans avoir le temps de se retourner, émerger dès le lendemain pour passer à un autre programme).

Et puis, tel Zorro, Chostakovitch, ou Shostakovich, c’est selon (n’est ce pas, La Voyelle) est arrivé. Béni soit le stalinisme qui a inspiré à cet homme tant de merveilles de cynisme et de souffrance. Enfin je me comprends.