Pour pas que Sarkommence

Si comme depuis 5 ans interminables (minables) tu es encore plus mal à droite qu’avant, si comme moi tu as besoin de changer parce que tu as toujours préféré être gauche, bouge tes fesses.

Et par là j’entends pour commencer : vote.

Utilise ton droit avant qu’un jour il ne s’use, tu sais, comme ces jolies choses que tu gardes dans un coin soigneusement emballées parce qu’elles sont soit-disant trop belles pour le quotidien ; et que tu découvres un beau jour qu’elles sont périmées/bouffées par les mites et qu’elles sont devenues un nid à regrets poussiéreux. Moi, je l’avoue, je  suis une serial voteuse, c’est une habitude. Si tu es mauvaise langue, tu iras raconter que c’est juste parce que je suis radin, et que voter est une activité gratuite et excitante qui occupe le dimanche avec du suspense dedans en guise de cerise sur le gâteau. Je réfute violemment, même si je suis très très déçue qu’on m’ait renvoyé une nouvelle carte d’électeur au moment où j’allais enfin l’avoir, ma pizza offerte.

20120419-101329.jpg

Pour la suite, as-tu besoin que je te rappelle un certain 21 avril où beaucoup avaient pris pour acquise la qualification de Lionel Jospin pour la suite des évènements, où beaucoup s’étaient éparpillés et s’étaient finalement retrouvés face à une énorme peine un Le Pen à l’idéologie non-démocatique, nauséabonde et intolérable ? Oui, j’ai peur de ce que les gens n’osent pas avouer aux sondeurs, et je crains les indécis. Même si je comprends tous ceux qui ont envie, par leur vote du premier tour, d’exprimer de manière plus personnelle leurs volontés profondes et leurs divergences d’opinion, je pense que le premier round des présidentielles est, autant que le deuxième, fait pour élire celui qu’on a envie de voir gagner. Point.

Moi, je resterai logique avec moi-même et, comme en 2002, j’irai soutenir le candidat du Parti Socialiste en lui donnant ma voix.

Et même si j’ai radicalement réduit ma consommation d’alcool pour aider les muscles à fonctionner le mieux possible, j’ai bien l’intention de faire péter des bulles dimanche soir.

Tu m’aides ?

About these ads

9 réflexions sur “Pour pas que Sarkommence

    • Un drame, mon bon monsieur, un drame (les muscles et les tendons sensibles supportent mal la picole, et comme en ce moment ils font la gueule…)
      Mais j’espère m’offrir un extra bientôt :-)

  1. Moi aussi j’ai voté coup de coeur en 2002 et je m’en suis mordue les doigts, obligée de voter à droite pour la 1ère fois de ma vie au 2ème tour! J’ai encore mal au ventre quand je me rappelle de la tête de mon fils qui lui, votait pour la première fois tout court, et que nous avons débarqué de voiture direct à la manif spontanée anti-LePen au lieu de chez lui, ce dimanche-là dès 20h et des poussières. Oui dimanche je voterai, évidemment.
    Sinon je bois pas d’alcool, c’est pour ça que j’ai des petits muscles en pleine forme?

    • Peut-être… l’avantage de cette histoire, c’est que je sélectionne pour me tourner vers la qualité plus que vers la quantité ou la régularité, et c’est pas désagréable du tout :-)
      Ah la la, les mauvais souvenirs de 2002, beuh…

  2. Je veux bien boire un verre et faire péter des bulles, pasque moi, je n’ai pas de problème de muscles. Par contre, peux pas voter pasque moi pas Français….
    J’ai quand même le droit de venir trinquer ?

  3. Ping : Retour à la lumière | Alter Oueb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s