Heidi, c’est fini

Petites papouilles des sommets du moche

Avant que le train qui me ramène à mon foyer, doux foyer ne quitte la gare, je tenais à remercier tout spécialement mon odorat pour ces deux dernières semaines. Autant à chaque fois ce que je vois en haute et moyenne montagne m’émerveille, mais tout ce que je ne peux pas montrer ici, c’est ce […]

Lire la Suite