Vertigo

Un jour peut être, je possèderai un appareil qui fait des clichés nets avec peu de lumière… en attendant ce bonheur hypothétique d’un monde moins flou et sans bruit, contente donc toi de cet évènement : une fois n’est pas coutume, je suis tombée en amour d’une limace d’un escargot. Celui-ci se niche dans la […]

Lire la Suite

L’ombre d’un doute

Depuis mardi, le côté cinématographique du programme du concert de ce soir m’apparait de plus en plus évident. Bon, pour l’instant, le Concerto pour clarinette de Copland ne m’évoque que « Tom Sawyer, c’est l’Amérique, le symbole de la liberté » et des heures de boulot tellement c’est imbitable, chut c’est un secret. Mais avec les Chairman […]

Lire la Suite

T’as le bonjour d’Alfred

Une partition pas vraiment anodine s’est refermée hier soir. La voix humaine de Francis Poulenc, sur un texte de Jean Cocteau, est une œuvre dont le réalisme ne laisse pas indemne. Particulièrement la fin, non pas parce qu’elle est dramatique, mais parce que les thèmes et les harmonies qui tordent le cœur et l’émotion prennent […]

Lire la Suite