Funk you

J’aime beaucoup avoir l’agréable et tordante impression que Aleksey Igudesman – qui lui, sait jouer du violon – se paye la tête de Lindsey Stirling… Vogue The Violin – Funk The String

Lire la Suite

Leonidas et la moustache d’Errol Flynn

Impossible d’écouter le concerto pour violon de Erich Wolfgang Korngold sans avoir une pensée pour son frère pas vraiment jumeau mais un peu quand même (ils sont nés respectivement en 1947 et en 1953), à savoir celui de Miklós Rózsa. Et pourquoi donc ma bonne dame viens-tu nous bassiner le dimanche matin primo avec du violon, […]

Lire la Suite

Le génie du samedi

Et pourtant, Votre Honneur, je le jure : je ne suis ni complètement violonomane – c’est le comble mais c’est la vérité – ni spécialement countryphile, ou aucune autre tare de ce genre (bon ok, c’est vrai, je tolère le blues et parfois le jazz à quatre cordes aussi). Mais bon sang, en voyant l’agilité […]

Lire la Suite

Marcel au pays des soviets

Bon, alors je t’ai mis de l’eau, un damart qui brille et un truc en soie par dessus (ne dis à personne que c’est un vieux pyjama à moi, je te jure que ça fait bien illusion). Tu seras pas trop ours avec les autres dans le camion, hein ? Et pis tu m’appelles quand […]

Lire la Suite

Episode VII reloaded

Résumé des épisodes précédents : le vénérable Jedi Marcel a fui les affreux méchants de la Fatigue Impériale pour une planète sécurisée, histoire de se faire oublier un moment. Pas de chance, un vilain crapaud géant a congelé la serrure du champ de force dans de la carbonite juste le temps de partir en vacances. […]

Lire la Suite

La daube à douze schtroumpfs entre deux dimanches

Comme je vais bientôt entrer dans un tunnel et que ça risque de couper – ou peut être pas vraiment, je ne sais pas encore – vu que je m’apprête à vivre une douzaine de jours professionnellement dodue obèse, j’ai décidé de te balancer douze cordes d’un coup dans le museau. Trois abominables daubes qui […]

Lire la Suite

Vivement la daube du dimanche !

Mes plus plates excuses à tous les dieux du western et de la musique : elle est de retour. Encore (je réalise que ça doit être la quinzième fois que je mentionne cette imposture ici). Mais je comprends maintenant bien mieux les difficultés qu’à Lindsey avec son biniou : ce n’était pas un violon. Ni […]

Lire la Suite

La cochonnerie du dimanche

je t’ai ramené une abominable kitscherie d’Alsace, j’espère que tu apprécies sa délicate dauberie à sa juste valeur. Oui, grouîk aussi.

Lire la Suite

My Tailor is not rich

Bon sang, et moi qui croyais le créneau de la violonasse geek occupé (et bien occupé, hélas) par une seule calamité (déjà évoquée plusieurs fois ici-même) ! Mais c’est qu’on secoue l’arbre et qu’il en tombe d’autres ! Alors celle-là joue un peu moins pire, certes, mais sa chaîne YouTube en atteste : les décors façon […]

Lire la Suite