Vous avez dit bizarre?

Quoi de plus normal qu’un rêve étrange et merveilleux ?

Le Petit chaperon rouge a repointé sa truffe pendant ma sieste. Il y avait un loup, une forêt… mais le hic, c’est que l’ambiance dans la cabane était moins calme qu’à l’époque où il y vivait une mère-grand. Cette fois-ci, point de bobinette qui choit, même pas le temps de montrer les dents: c’était un peu gore et je me demande sérieusement si j’avais pas atterri chez Landru… Mais pourquoi ai-je eu ce matin une pensée pour cette chanson? (oui, je suis presque sûre que c’est elle la coupable). Au moment où je pensais que les maisons de retraite ne s’appellent jamais « Les Chrysanthèmes », sans doute…

Bon, ça m’apprendra à divaguer pendant les heures de bureau, tiens. Et puis la prochaine fois, je choisirai le rôle de la galette: mieux vaut une simple effusion de miettes!

Mon rêve idiot reste malgré tout largement battu par celui-ci, signé Coen’s again.