La daube du dimanche fait la roue

Quoi, je me suis pas foulée, et je suis gonflée de te reservir Lindsey Stirling une troisième fois (rappel) ? Alors c’est un peu vrai, mais j’ai un mot du docteur avec les bons prétextes qui toussent. Et puis surtout, louées soient nos oreilles mélomanes, cette fois-ci la serial tortilleuse de popotin ne sévit pas sur son espèce de violon (enfin si, hélas, en toile de fond), mais se pose en conseillère coiffure moche.

Pour les non-anglophones, la dinde greluche chose détaille le processus pour réussir sa coiffure « de paon », animal réputé pour son intelligence et son joli cri (et qui se bouffe même pas, en plus). Décidément, j’ai toujours eu du mal à avoir pitié des gens qui sont fiers de leurs goûts de…